La mauvaise foi au service des preuves

Parce que l’étude Epi3 – une des plus importantes évaluations pharmaco-épidémiologiques européennes – montre que les personnes soignées par homéopathie consomment jusqu’à 50% de médicaments, il est essentiel que l’homéopathie reste remboursée, pour le bien-être des patients. Lire l’article