Se remettre (naturellement) d’une soirée un peu trop arrosée

Temps de lecture : 4 minutes/

Tous les voyants sont au vert pour passer un bon moment. “Le temps est bon, le ciel est bleu”, les congés d’été arrivent petit à petit, et avec eux, les apéros en famille ou entre amis. L’occasion de profiter d’une bonne bouteille ou de sortir quelques bières du frigo. Évidemment, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé et il doit être consommé avec modération… Mais il arrive parfois qu’on profite un peu trop de ces bons moments, et qu’on regrette le lendemain, le crâne lourd et le ventre barbouillé. Alors comment se remettre naturellement d’une soirée un peu trop arrosée ?

Comment s’installe la “gueule de bois” ?

Tout d’abord, contrairement à ce qu’on pourrait croire, le mystère de la gueule de bois n’a pas encore été complètement élucidé. On sait que sa cause est assez délicate à interpréter, qu’elle est multifactorielle, mais on connait quand même quelques substances clés comme l’éthanol ou l’acétaldéhyde. Un déséquilibre électrolytique, rapport nuisible entre l’eau présente dans votre organisme et les différents électrolytiques (comme le magnésium, le phosphore, le calcium, etc.), va avoir un impact direct sur votre lendemain difficile, tout comme la déshydratation induite par l’abus d’alcool.

C’est une heure après avoir terminé votre dernier verre que votre taux d’alcoolémie sera au plus haut. Théoriquement, c’est aussi lorsque celui-ci retombera à zéro que la gueule de bois sera la plus forte et la plus désagréable.

Boire plus d’eau

L’alcool est diurétique, ce qui signifie qu’il entraîne une augmentation de la sécrétion urinaire : quand on boit, on va plus souvent aux toilettes. On estime l’élimination excessive d’eau à travers les urines à près d’un litre d’eau pour quatre verres d’alcool, en moyenne. En d’autres termes, si la soirée était un peu trop arrosée, le lendemain devra l’être encore plus… Mais pas de la même manière ! Hydratez-vous autant que votre corps vous le demande. L’idéal serait d’avoir un équilibre et de boire, pour chaque verre d’alcool, un verre d’eau. Boire de l’eau est sans doute la solution la plus naturelle et la plus efficace alors n’hésitez pas à en boire quand vous le pouvez : pendant la soirée, avant d’aller vous coucher, en vous levant et surtout toute la journée qui suit.

Un peu d’activité physique, mais pas trop

Avec l’excès d’alcool, mieux vaut se reposer au maximum et éviter les efforts. En revanche, une petite balade de plusieurs dizaines de minutes vous permettra de vous oxygéner et d’éliminer les toxines liées à l’alcool. Inutile cependant de vous embarquer dans une chevauchée de plusieurs kilomètres qui vous assommera plus qu’elle ne vous soulagera.

Les remèdes detox

Nombreux sont les remèdes miracles que les gens se partagent pour soulager leur lendemain difficile. Beaucoup de bienfaits peuvent être trouvés dans les aliments de tous les jours. Vous pouvez par exemple commencer par redécouvrir les vertus digestives et anti-vomissements du citron. Le gingembre est également un bon élément pour soulager les nausées. À cause de l’alcool, le taux de sucre dans le sang peut baisser et ainsi entraîner une hypoglycémie : grâce au muesli ou au pain de seigle, vous ferez le plein de glucides complexes qui vous aideront à résoudre ce déséquilibre. Ensuite, le jus de tomate sera un nouvel allié pour vous aider à traverser cette journée pour la réhydratation grâce à ses sels minéraux. Sa teneur en vitamine C en fait également un très bon antioxydant. Enfin, la banane est un fruit à privilégier en lendemain de soirée puisqu’elle permet de faire le plein de potassium, et donc de lutter contre les troubles digestifs.

Vous pouvez également tester la solution russe qui consiste à boire de la marinade de cornichons salés pour ses différents effets bénéfiques… À vos risques et périls !

Les médecines naturelles

Pour le mal de tête du lendemain de soirée, la solution peut se trouver dans les huiles, notamment avec l’huile essentielle de menthe poivrée. Massez-vous les tempes avec des mouvements circulaires pour une efficacité optimale. La combinaison des mouvements et de cette thérapeutique soulagera le mal de crâne. Côté homéopathie, l’utilisation de Nux Vomica 5 CH vous aidera à aller mieux le lendemain avec cinq granules par utilisation, trois fois dans la journée. Une solution très populaire en homéopathie puisqu’elle traite assez globalement les nausées (qu’elles proviennent du mal des transports, de vos excès ou d’une source infectieuse). L’acupression (à ne pas confondre avec l’acupuncture) pourra également vous soulager, notamment avec son point Su Liao, VG25, sur le bout du nez.

Pour finir, afin que vous retrouviez vos capacités le plus rapidement possible, n’oubliez pas que rien ne remplacera de bonnes heures de sommeil… N’hésitez pas à faire la sieste et à vous coucher tôt pour retrouver au plus vite une vraie sensation de bien-être !

Par SafeMed

Collectif de patients et professionnels de santé pour une médecine intégrative.