« Homéopathie, une autre voie » : le documentaire pour la liberté de choix

Tout a été dit ces derniers mois pour décrédibiliser l’homéopathie : les clichés, les exagérations, les mensonges… Le documentaire Homéopathie, une autre voie délaisse pour une fois les débats stériles et les postures savantes, pour se concentrer sur l’observation des hommes et des femmes qui font confiance à l’homéopathie pour se soigner et soigner leurs enfants, et aux médecins qui intègrent cette thérapeutique dans le parcours de soin.

Le choix d’angle du documentaire prend le contre-pied de la tonalité polémique du débat qui fait rage en France depuis plusieurs mois concernant le déremboursement des traitements homéopathiques par l’Assurance maladie. C’est une porte ouverte sur le quotidien des médecins et patients qui ont fait le choix de l’homéopathie, histoire de comprendre au-delà des discours théoriques, l’apport de cette thérapeutique pour leur santé.

Des tranches de vie qui donnent un puissant démenti aux assertions de certains médecins, qui considèrent l’homéopathie comme une forme de charlatanisme. L’efficacité et l’utilité de la thérapeutique est démontrée de manière concrète pour une large variété d’affections. Plus important encore, elle enrichit le parcours de soin des patients (mais aussi des médecins) en individualisant les traitements, loin de l’uniformité mécanique dont rêvent certains opposants.

Autre trait saillant apparaissant dans le documentaire, et qui n’a été que rarement évoqué ces derniers mois, l’efficacité de l’homéopathie en médecine vétérinaire. Difficile de parler en la matière d’effet placébo sur des animaux d’élevage. Pourtant, le documentaire va à la rencontre de vétérinaires qui intègrent l’homéopathie à leurs traitements avec des taux de réussite comparables à ceux des traitements conventionnels.

Dernière idée reçue que le documentaire Homéopathie, une autre voie, permet de remettre en cause, celle d’une médecine occidentale bobo. L’homéopathie existe depuis plus de 150 ans ; elle se transmet de génération en génération, preuve, s’il en était besoin, de son efficacité et de sa longévité.

Surtout, l’homéopathie est plébiscitée dans de nombreux pays, à l’image de l’Inde, où plus de 200 millions de personnes utilisent cette thérapeutique, soutenue par tous les gouvernements indiens depuis Ghandi, pour limiter les prises médicamenteuses.

Par SafeMed

Collectif de patients et professionnels de santé pour une médecine intégrative.