« Madame la Ministre, faites preuve de cran et d’esprit critique ! »

Si l’homéopathie tient les personnes qui avancent en âge loin d’une pharmacopée souvent dispendieuse et volumineuse, son déremboursement en regard des revenus de certaines personnes va encore réduire leurs moyens, même si l’homéopathie coûte largement moins cher que l’allopathie.

Les personnes retraitées qui voient de facto leurs revenus diminués de 50% n’ont pas 50% moins de besoin et certainement pas dans le domaine de la santé qui au fil des ans apparaît comme prioritaire.

Je vois donc le déremboursement comme une réelle discrimination de cette population consciente et qui a à cœur de se protéger intelligemment comme de protéger ses ressources ainsi que celles de la collectivité en évitant un surcoût ne faisant que le bonheur des actionnaires de laboratoires ainsi que de leurs dirigeants.

Madame la Ministre de la Santé manque-t-elle à ce point de cran et d’esprit critique pour craindre de se positionner comme elle le devrait, en défenseur des intérêts de celles et ceux qui ne cessent, sans y gagner autre chose que leur liberté à s’exprimer, de dire à quel point cette approche répond totalement à leurs attentes et que l’Etat prétend soutenir.

Par Marie-Claude F.

Adepte de l'homéopathie depuis 35 ans mais sans renier l'allopathie car fonctionner en binaire serait montrer une limitation évidente d'un mode de pensée et d'analyse.