« Burn-out, insomnies, cauchemars, pleurs, angoisse et dépréciation de moi »

Nadège : Il se trouve que notre mère était en avance sur son époque puisque je suis âgée de 57 ans et dès ma naissance nous avons tous les 5 été suivis et soignés par un médecin homéopathe.

Il y a 6 ans, j’ai du quitter mon poste comme cadre dans une grande entreprise. Les conditions de travail étaient devenues invivables et la médecine du travail m’a arrêtée pour dépression liée à ces conditions de vie.

Alors que plusieurs médecins « classiques » me prescrivaient des antidépresseurs, mon médecin homéopathe, lui, a pris le temps de m’écouter, et donc de me connaitre. Il a réussi à m’aider et à me sortir de cet état et de cette période extrêmement difficile : insomnies, cauchemars, pleurs, angoisse et dépréciation de moi.

J’ai réussi à faire face grâce à ses ordonnances, son écoute et son suivi et ses conseils. J’ai pu depuis commencer une nouvelle vie professionnelle où je m’épanouis.

Par SafeMed

Collectif de patients et professionnels de santé pour une médecine intégrative.